La sophrologie propose des outils pour mieux gérer son stress, un sophrologue peut aider à s'apaiser. Votre sophrologue vous propose d'accompagner votre grossesse et de vous aider dans votre préparation de l'accouchement. La sophrologie vous permettra d'acquérir des outils pour mieux gérer la douleur. Grâce à un sophrologue, les entretiens et concours peuvent être envisagés plus positivement. Pour lutter contre les dépendances, la sophrologie constitue un outil de gestion émotionnelle pertinent. Pour lutter contre les troubles du sommeil, un suivi par un sophrologue vous aide à retrouver des nuits plus sereines et réparatrices. Lorsque votre comportement est perturbé, la sophrologie peut vous aider à reprendre le contrôle.

Améliorer le sommeil

Le sommeil

Le sommeil est une interruption temporaire, périodique et réversible de la conscience éveillée. Il ne s'agit pas d'un stade passif de suspension de la vigilance mais au contraire d'une phase psychophysiologique active comme le démontre les E.E.G. (ElectroEncéphaloGramme). Le rêve « gardien du sommeil » est aussi le garant de la modulation de la vie inconsciente.

Les phases de sommeil

Stade 1, la somnolence
Cette phase correspond à l'endormissement, elle se traduit par une baisse de la vigilance, des bâillements et un relâchement musculaire. Elle est souvent marquée par des pensées confuses ou surréaliste que l'on appelle une imagerie hypnagogique. Production d'ondes électriques thêta.

Stade 2, sommeil léger
ce temps de sommeil correspond environ à la moitié du temps de sommeil total. Ce stade se caractérise par un assoupissement mais la personne reste tout de même assez sensible aux stimuli extérieurs. Les trois-quart des "mauvais dormeurs" pensent d'ailleurs ne pas dormir à ce moment là. Production d'ondes électriques thêta.

Stades 3 et 4, sommeil profond
Lors de ces stades, la fréquence des ondes électriques du cerveau diminue. Il produit alors des ondes delta. Une très légère activité musculaire subsiste mais les mouvements oculaires sont quasi nuls au stade 3. Durant le stade 4, on assiste à un accroissement de la division cellulaire et à la production d'hormone de croissance qui justifie la très grande importance du sommeil chez l'enfant. Pendant une nuit normale, ce stade 4 occupe une heure trente du temps de sommeil total. Ces ondes delta sont favorisées par des techniques de méditation et notamment la sophrologie.

Sommeil paradoxal
Pendant cette phase, l'activité électrique du cerveau est très importante alors que le sujet dort, tout comme les mouvements oculaires. L'activité musculaire est inexistante, on parle d'atonie musculaire. C'est ici que réside le paradoxe. C'est une phase durant laquelle nous rêvons mais il se pourrait, d'après les études les plus récentes, que les rêves soient également produits lors d'autres phases. Cette phase de répète toutes les heure et demi et à tendance à s'allonger au fil de la nuit.

Les troubles du sommeil

Sommeil et sophrologie

Lors d'un accompagnement en sophrologie pour réguler le sommeil, le sophrologue proposera dans un premier temps des exercices simples que la personne pourra appliquer le soir, dans son lit, avant de s'endormir. Il s'agit de différents exercices de respirations visant le ralentissement du rythme respiratoire et du rythme cardiaque. Par ces techniques, il s'agit de trouver un premier apaisement.
Dans un second temps, le sophrologue guidera la personne pour reprendre contact avec des ressentis corporels favorisant le relâchement. La prise de conscience de son souffle, des points d'appuis de son corps... Les sophronisations permettront de réaliser un entrainement à la détente que chacun pourra reproduire en toute autonomie par la suite.
Par la suite, il s'agira d'anticiper positivement par le bais de visualisations le moment du coucher et les différents rituels qui précèdent. L'échange entre le sophrologue et le sophronisé permettra de définir des actes à éviter avant le coucher car trop excitant et de définir des rituels favorisant le calme.
Au fil des sophronisation, la personne pourra apprendre à canaliser son attention vers des représentations favorisant l'endormissement et ainsi se détourner des pensées parasites qui gênent et enraye ce processus.
Une séance ne fait pas de miracle, c'est la répétition des exercices et l'entrainement autonome qui permettra de retrouver une qualité de sommeil correct.